Commission Europe du 28 janvier 2006

 2006
par  Micolon Daniel
popularité : 18%

Compte Rendu de la Commision Europe de l’APHG du 28 janvier 2006

Présents : Aydin Basarslan (Strasbourg), Claudine Labasse (Poitiers), Jacqueline Houlgatte (Bretagne), Eric Bonhomme (Bordeaux), Gérard Damiani (Lille), Daniel Micolon (Aix-Marseille).

La Commission Europe s’est réunie le samedi 28 janvier de 17 h à 19h30 à la Sorbonne. En l’absence d’Alexandre Pajon nous n’avons pas pu aborder la question du futur ouvrage d’histoire franco-allemand. Jacqueline Houlgatte de la Régionale de Rennes prend la présidence de la réunion.

Nous abordons les points figurant à l’ordre du jour :

1.Invitation à l’Assemblée Nationale le samedi 13 mai des membres de Commission et du Conseil National qui seront reçus par Monsieur Jean Louis Debré. Ce même jour se auront lieu les Commissions (vers 17h).

2.Evocation par notre collègue de la régionale de Paris sur les grandes mutations des musées européens dont une conférence organisée à la Cité Universitaire consacrée au thème suivant : « Quel sens pour un musée d’Europe ? ».

Voir le site de la Maison Heinrich Heine

3.Les échanges et les séjours à l’étranger :

Nous procédons à un tour de table pour évoquer la politique de nos établissements et les contraintes rencontrées : problèmes de financement, notamment celui des enseignants assurés sur les fonds de l’établissement, comment fonctionner avec des textes souvent contraignants ? Une contradiction est soulevée à propos des sections européennes, alors que les textes exigent au moins un séjour linguistique et culturel par an, les collègues voient souvent leurs projets compromis par certaines associations de parents qui au nom du principe de gratuité bloquent le séjour des élèves en Conseil d’administration. Jacqueline Houlgatte évoque ensuite la nécessité d’une meilleure information sur les programmes européens Comenius-1, qui offrent un cadre juridique et financier aux enseignants. La commission estime indispensable d’offrir à nos collègues de l’APHG une meilleure information sur ces programmes. Le CIEP de Sèvres propose des échanges linguistiques avec le Royaume Uni...

4.Comment enseigner l’Europe ? Combien d’heures dans les programmes ?

Vaste question que nous abordons un peu rapidement. Notons que les nouveaux programmes offrent des opportunités, notamment l’introduction de l’histoire de la construction européenne dans les programmes d’histoire de terminale. Notre collègue de la régionale de Poitiers souligne les difficultés qu’elle rencontre à motiver les élèves sur les questions européennes notamment à propos du programme de géographie de première. Gérard Damiani de la régionale de Lille prend comme accroche la question de l’identité et de l’espace vécu. Il souligne l’avantage de vivre dans une région frontalière à côté de la Belgique avec une forte présence britannique, ce que confirme notre collègue de Strasbourg. Daniel Micolon (Aix-Marseille) souligne l’intérêt de faire émerger les représentations des élèves, ce qu’il fait en classe de première en géographie. Il faudrait échanger des outils didactiques sur les questions européennes... Claudine Labasse (Poitiers) évoque la politique de sa DARIC qui encourage la création de clubs Europe dans son académie. Daniel Micolon évoque son expérience avec notamment l’organisation depuis de nombreuses années des « Journées de l’Europe » autour du 9 mai dans son lycée.

Voir le nouveau site du Cercle Europe du Lycée Marseilleveyre

5.Les sujets de bac en section européenne (DNL) :

Les collègues enseignant en section européenne échangent leurs sujets de bac. Sont abordés plus particulièrement les problèmes de dosage des textes en langue étrangère. On peut souligner une certaine volonté d’harmonisation. Un débat s’ouvre ensuite sur l’épreuve orale d’histoire-géographie dans une langue étrangère.

La séance se termine à 19h30.

Daniel Micolon


*** Tous les textes, documents et dossiers sont de la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent qu'eux, à l'exception des prises de positions officielles de l'Association.