Les Causeries du palais

mercredi 6 juin 2018
popularité : 28%

Les Causeries du palais

Maison de l’Espagne - sur réservation (Tél. 04 42 21 21 11) 18H30 - 20H,
Du 11 au 15 juin 2018 la Direction Archéologie et Muséum et la Maison de l’Espagne vous proposent cinq conférences animées par des spécialistes

1°) Rencontres - débats - maison de l’ Espagne
Lundi 11 juin 2018 Le projet de valorisation des vestiges de la place de Verdun, Nùria Nin, ville d’Aix-en-Provence La richesse des vestiges révélés par les fouilles archéologiques menées sur la place de Verdun et le caractère hautement symbolique de certains d’entre eux, a conduit la Ville à engager un projet de valorisation. Cette conférence présentera les différentes options qui étaient possibles, les choix opérés et le projet aujourd’hui arrêté.
Mardi 12 juin 2018 La décoration des riches demeures d’Aquae Sextiae, Caroline Zielinski, ville d’Aix-en-Provence Les maisons des notables qui résidaient dans la ville d’Aix, durant l’Antiquité étaient très richement décorées. Les fouilles archéologiques ont quelquefois livré leur décor peint, qui révèle les goûts de leurs occupants et leur perméabilité aux modes venues d’Italie. Ces décors nous surprennent souvent par la densité de leurs couleurs, leur aspect lumineux et leur état de conservation parfois excellent. Leur qualité réside dans les différentes étapes de leur réalisation, qui vont de la fabrication du mortier à l’application des pigments.


Mercredi 13 juin 2018 Le cimetière de la place des Prêcheurs, Aurélie Bouquet, Mireille Cobos, ville d’Aix-en-Provence De juin 2016 à avril 2017, la place des Prêcheurs a été le théâtre de recherches qui ont exhumé une partie du cimetière qui s’étendait devant l’église et le couvent des Prêcheurs. Les 300 sépultures découvertes se répartissent entre le milieu du Moyen Age et le début du XVIIIe s., sur au moins quatre niveaux. En majorité individuelles, elles répondent à des modes d’inhumation homogènes, en pleine terre et/ou en cercueil, qui ont livré, dans la plupart des cas, des indices de linceuls.
Jeudi 14 juin 2018 De l’huile, du vin et de la bière chez les Gaulois du Midi, Jean Chausserie-Laprée, archéologue, ville de Martigues Si de nos jours on connaît et consomme tous l’huile d’olive, le rosé de Provence (avec modération) et la bière (de plus en plus locale), combien connaissent l’histoire méridionale de ces produits et breuvages. Grâce aux recherches récentes conduites sur divers sites gaulois du littoral méditerranéen, c’est une part de l’origine et de la diffusion de ces produits emblématiques de notre civilisation qui sera présentée.
Vendredi 15 juin 2018 L’aqueduc antique de Traconnade, Bernard Fino, Marc Fuhry Une des principales caractéristiques des villes romaines réside dans l’extraordinaire profusion des eaux qui les alimentaient, grâce en particulier aux aqueducs. A Aix, l’aqueduc le plus important était celui de Traconnade, dont la longueur de la canalisation est estimée à 31 km. De nombreuses prospections ont été conduites ces dernières années pour en repérer précisément le parcours et le cartographier. Cette conférence permet ainsi de suivre le cheminement de ce monument des eaux, dont la construction fut une véritable prouesse technique.
2°) Raconte-moi une histoire
Samedi 16 juin 2018 Mythes et légendes de Grèce ancienne et de Provence avec Marco Claude, conteur A côté des traces matérielles que révèlent les fouilles archéologiques, existe un patrimoine immatériel quasiment indécryptable par l’archéologie. Ce sont les histoires, les mythes, les usages aussi, laissés par ceux qui nous ont précédés sur cette terre. Le temps d’un conte, le récit leur redonne vie sous la forme d’objets liés à la supersition ou aux usages magiques, ou encore de végétaux résultant d’une métamorphose humaine. Marco Claude, conteur, vous invite à découvrir plusieurs grands thèmes, l’amour, la mort, le feu, à travers des récits issus de la mythologie grecque ou des histoires et usages provençaux.


En savoir+ 


Documents joints

PDF - 1014.7 ko

*** Tous les textes, documents et dossiers sont de la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent qu'eux, à l'exception des prises de positions officielles de l'Association.