Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /homepages/40/d614146596/htdocs/spip/ecrire/inc/utils.php on line 199
Commission APHG Lycée de novembre 2014 - APHG Aix Marseille

Commission APHG Lycée de novembre 2014

lundi 8 décembre 2014
par  Micolon Daniel
popularité : 93%

Hubert Tison ouvre la séance par une mise au point avec les institutionnels :
L’Education civique et morale au collège : La Ministre a déclaré qu’elle serait dédiée aux professeurs d’histoire-géographie (Lettre du 23 octobre 2014) c’est un acquis mais nous devons maintenir la pression !
Des propositions sont en cours pour l’ECJS des lycées. Il risque serait d’être grignoté par des disciplines susceptibles de nous prendre « des parts de marché » (ironie) les philosophes par exemple. Nous devons renforcer notre rôle surtout dans le contexte difficile actuel autour des valeurs républicaines.
CSP : L’APHG ne veut pas être récupérée. A sa tête se trouve le géographe Michel Lussault qui semble faire bonne impression. La réforme des programmes se fera par cycle (sur des cycles de 3 ans) On commencera par la 5ème en 2016 puis 4ème (2017) 3ème (2018) et l’on terminera par la 6ème. Quel programme pour la 6ème ? Le débat est ouvert. Rien de nouveau pour le moment au sujet des lycées. La CSP va émettre des grandes lignes mais ne « se mouille pas » ! Il produira le schéma général... Puis la DEGESCO fera les programmes avec les inspecteurs généraux. La DGESCO ne se prononce pas sur les horaires. Actuellement deux disciplines font pression : les mathématiques et l’histoire-géographie.
Un intervenant : C’est le moment de faire des propositions de programme notamment en géographie en y ajoutant les outils et méthodes. Il serait utile de faire des propositions auprès de la conférence des éditeurs. (H. Tison)
Hubert Tison : Le brevet pourrait être maintenu pour la symbolique mais on ne se prononce pas encore. 
Le nouveau site Web et la vie de l’association :
On rappel que c’est la revue qui fait vivre l’association, ce que le trésorier a confirmé lors de l’AG du dimanche.
Marc Charbonnier : (Régional Ile de France)
Le nouveau site est une belle vitrine de l’association au service de la revue ! Un portail de référence et de ressources pédagogiques. Un outil d’action et de réflexion ouvert et réactif, un outil de communication moderne compatible avec tablettes, smartphones...
Marc souligne l’importance de nourrir ce site, exprime le besoin d’avoir des informations pour l’agenda de l’APHG. Nécessité de faire des liens avec les sites des Régionales.

A propos de la géographie :
Le débat s’ouvre à partir de l’intervention de Gilles Ardinat de l’académie de Montpellier.
Gilles Ardinat est co-auteur de l’ouvrage : Comprendre la mondialisation en 10 leçons (Collection ellipses nouvelle édition 2014)
Il a fait sa thèse de Doctorat sur le thème de la géographie de la compétitivité, il a publié un ouvrage portant le même titre : géographie de la compétitivité (PUF, le Monde).
Gilles Ardinat commence son propos sur le fait qu’il ne faut pas avoir honte dans le contexte actuel de conserver des traditions, principes et valeurs, de transmettre les héritages qui nous ont été transmis, le progressisme poussé jusqu’à l’idolâtrie a irrigué aujourd’hui totalement la société !
Quelques remarques sur la géographie au lycée.
A propos de la classe de seconde : Nous devons adopter une approche pragmatique en tenant compte de la réalité du publique. Nous devons aussi « du tout durable » pour refaire de la géographie. L’approche thématique du programme pose problème car l’encrage géographie fait souvent défaut notamment sur le plan cartographique. Par exemple à propos du thème Nourrir les Hommes la réflexion devrait porter sur la construction d’une géographie de l’alimentation qui aboutirait sur la construction d’une carte du monde. Chaque thème devrait aboutir sur un panorama cartographie de la question-problème. L’overdose de développement durable pose problème. On pourrait conserver un chapitre (Chapitre 1 : du développement au développement durable) mais ne plus faire du DD le fil conducteur du programme. Le DD n’est pas une notion géographique. Gilles Ardinat n’insite pas sur le programme de 1ère, il enchaîne sur celui de terminale. Le cours sur la mondialisation s’appuie autour des principes libéraux, libre échangistes, compétitivité, un discours de gestion d’entreprise Il y a eu transposition de ce langage dans la sphère publique L’ensemble de nos responsables politiques l’utilisent comme par exemple le terme de pôles de compétitivité, notion de compétition appliquée à des territoires... Il ressort de cette présentation une vision unique de la société et l’absence d’approche critique. Nous devons laisser plus de place au débat avec les élèves.
Le débat s’ouvre avec les collègues, nous ont rejoint ceux de la commission enseignement professionnel. Le débat a porté sur les difficultés rencontrés en TS faute de temps, la question du croquis de géographie, l’organisation des programme sur les 3 niveaux, on devrait respecter les échelles : 2ème (la France) 1ère (l’Europe) terminale (Le Monde).

Toujours donner des repères à nos élèves !!!!

Daniel Micolon


*** Tous les textes, documents et dossiers sont de la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent qu'eux, à l'exception des prises de positions officielles de l'Association.

Navigation

Articles de la rubrique