Lettres ouvertes

 novembre 2012
popularité : 99%

OSONS LE DIRE et OSONS LEUR DIRE

Dans cet éditorial, je vais me permettre de multiplier les lettres ouvertes pour dire ce que le président de l’APHG a envie de dire à tous ceux avec qui l’APHG entretient, de près ou de loin, des relations, relations que l’association aimerait plus intenses quand celles-ci sont rares, plus apaisées quand celles-ci
sont calomnieuses, encore plus amicales et étroites quand celles-ci sont déjà régulières et chaleureuses.

Mes cher(e)s collègues, tout ce que nous souhaitions, nous ne l’avons pas obtenu, malgré les promesses préélectorales
et les combats menés avec détermination et mobilisation. Pour autant, l’APHG et son bureau national n’ont pas démérité, tant la rigueur et les oppositions ont pesé sur les décisions ministérielles.

Une partie des lettres ouvertes qui suivent ont pour but de répondre à nos détracteurs et à dialoguer avec nos interlocuteurs habituels pour leur dire ce que je pense.

Ma première lettre ouverte est pour vous......

Pour lire la suite

PDF - 79.4 ko

*** Tous les textes, documents et dossiers sont de la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent qu'eux, à l'exception des prises de positions officielles de l'Association.