Languedoc-Roussillon ? regard de Georges Roques,

 mai 2011
popularité : 14%

Languedoc-Roussillon ? regard de Georges Roques,

Un entretien avec La Gazette de Nîmes publié le 28 avril 2011"

tél 04 66 58 77 77 et redaction@lagazettedenimes.fr

.Extrait "de bonnes feuilles"

Paradoxes en Languedoc-Roussillon. Une région surfaite ?

Beaucoup d’arrivées et de nombreux départs

Depuis le début des années 2000, 240 000 habitants sont venus d’une autre
région française pour s’installer en Languedoc Roussillon alors que 135 000 l’ont quittée. (...) Par le jeu des départs et des arrivées sur son territoire, le Languedoc- Roussillon gagne en moyenne chaque année 84 habitants pour 10 000 habitants présents. Le solde migratoire est positif à tous les âges sauf entre 25 et 28 ans. Ce sont les très jeunes adultes qui partent, et c’est inquiétant. (...)
Championne des créations d’emploi et des faillites

Les évolutions entre 2000 et 2007 confirment que la région est très bien placée pour la croissance de l’emploi (près de 2% par an contre moins de 1% pour l’ensemble des régions métropolitaines. (...)

Le Languedoc-Roussillon est la cinquième région française à avoir connu le plus de mises en redressement et/ou liquidation judiciaire en 2009 de ses entreprises. Au total, on compte 3114 défaillances d’entreprises en 2009 dans le LR. (...) Le plus inquiétant, c’est que la durée de vie des entreprises créées est de moins de cinq ans, et qu’elles sont de petite taille. La grosse entreprise fait toujours défaut. (...)

Des points forts mal mis en valeur

La région Languedoc-Roussillon ne subit pas, généralement, la crise au même rythme que les grandes régions économiques françaises car elle ne dispose pas de grandes entreprises.
Or ce sont surtout ces dernières qui subissent de plein fouet les crises avec leurs lots de licenciements économiques spectaculaires.
Ainsi, la faiblesse structurelle (être constitué d’une myriade de PME et de TPE) devient une force...
Pourtant le Languedoc-Roussillon possède des forces mal mises en valeur. Qui sait que Perrier a sa source en LR ? Qu’il existe une Ecole des mines ? Qu’il existe un très grand nombre d’aéroports ? Qui sait que l’on fabrique en LR des produits issus d’entreprises leaders dans leur secteur d’activité : Altrad est le premier fabricant d’échafaudages et de bétonnières d’Europe. Cémoi est le premier fabriquant de chocolat. Eminence, Orchestra... ont leur siège en Languedoc-Roussillon. Donc même si le Languedoc-Roussillon ne possède pas de tradition industrielle, elle dispose de véritables pépites. Il en va de même pour la recherche, la viticulture et le tourisme.

Montpellier n’est rien sans les autres
Quand Georges Frêche “s’empare” de Montpellier (1977) à sa deuxième tentative, elle n’est effectivement qu’une ville moyenne d’environ 190 000 habitants.
Elle est alors 25e en France. Elle faisait à peine 100 000 habitants en 1958.
Le retour massif des rapatriés d’Algérie, surtout en 1962, et l’arrivée d’IBM ont déjà produit leurs effets lorsqu’il prend le pouvoir municipal. Depuis, Montpellier a plus que doublé en quarante ans, atteignant aujourd’hui les 250 000 âmes.(...)
La ville capitale, c’est Montpellier qui polarise de plus en plus les fonctions de
commandement au détriment des autres chefs lieux de département, mailles
essentielles de la gouvernance des territoires jusqu’en 1982. (...)
La région a certes besoin de Montpellier, mais cette dernière n’est rien sans elle, et réciproquement. De plus, s’il faut une capitale, il y faudrait un ensemble urbain organisé autour d’un véritable projet qui concerne toutes les communes membre de la communauté. Le centre ne doit pas attirer à lui toutes les activités nouvelles."

Les titres de paragraphes sont de la rédaction.

Pour En savoir+

PDF - 441.8 ko

Paradoxes en Languedoc-Roussillon. Une région surfaite ? aux éditions Cairn, 2010.

Ce titre et défi d’analyse spatiale nous sont proposés par le géographe Georges Roques.

Certains d’entre nous ont connu cet enseignant - formateur à l’IUFM de Montpellier, lors de nos préparations aux Capes d’histoire et de géographie.

Il présentera son ouvrage à Nîmes à la librairie Goyard au 34 boulevard Victor Hugo, en face du lycée Daudet le jeudi 28 avril 2011 à 17h30.


Documents joints

Word - 22.5 ko

*** Tous les textes, documents et dossiers sont de la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent qu'eux, à l'exception des prises de positions officielles de l'Association.

Navigation

Articles de la rubrique